Lu sur le salon beige

Gabrielle Guallar est chargée des affaires publiques auprès du secrétaire général de LVMH, Marc-Antoine Jamet. Très discrète, cette brillante lobbyiste, ancienne du Centre national de la cinématographie, est passée de l’ombre à la lumière à l’occasion de la campagne des primaires de la gauche conduite par son compagnon Benoît Hamon, devenu depuis le candidat des socialistes.

En refusant que sa femme participe à l’émission Une Ambition Intime de Karine Le Marchand, Benoît Hamon a braqué les projecteurs sur elle.

Cette diplômée de Sciences-Po, mi-catalane, mi-danoise, qui parle cinq langues, a longtemps bataillé en faveur de l’ouverture des magasins le dimanche et le travail en soirée pour le compte de Sephora, filiale de LVMH. Elle avait défendu son point de vue le 10 mars 2015 devant une commission spéciale du Sénat chargée d’examiner la loi Macron alors que son mari bataillait en face en proposant une série d’amendements. Il faut dire que le groupe de luxe avait été condamné en septembre 2013 à fermer les portes du magasin Sephora des Champs-Elysées à 21 heures.

Comments are closed.

Post Navigation