tiré du site Hermas :

ste-anne-dauray.jpgLa question du travail le dimanche mérite une courte observation sur ce qui constitue, probablement, l’essentiel du débat.

La loi française sur le repos dominical est une loi républicaine. Il n’empêche que, comme beaucoup d’éléments de notre droit, ou de notre vie sociale, de notre culture, cette législation s’enracine bien – malgré elle – dans une perception chrétienne de la civilisation et de la vie politique. Read More →

Cité par Liberté politique

JF PoissonDans un entretien à Mediapart (16 octobre), le député des Yvelines Jean-Frédéric Poisson, déclare que « le prix à payer est trop cher pour la société ». Si le texte préparé par le gouvernement et soutenu par l’UMP est déposé en l’état par le Parlement, il ne le votera pas :

« S’il faut perdre sa vie à gagner de l’or, je ne suis pas sûr que ça vaille le coup. On ne peut pas perdre sa vie à la gagner.  […] Je ne nie pas qu’il y a des problèmes de pouvoir d’achat ou que des étudiants aient besoin de travailler. Mais, à mon sens, il y a un prix à payer qui est trop cher pour la société, c’est un prix symbolique, le prix du lien social, le prix du lien entre les gens. C’est une espèce d’illusion de penser que toutes les richesses sont bonnes à créer. Il faut savoir renoncer à la création de richesses si le prix qu’elle coûte est trop élevé.

Du reste, il faudrait évaluer l’impact de l’assouplissement des règles du travail le dimanche. A ce jour, les bienfaits économiques ne sont pas certains. Si le texte vise à asseoir des positions qui existent déjà en régularisant la situation de commerces qui ouvrent déjà le dimanche, je ne vois pas ce que ça pourrait créer comme activité supplémentaire. Et puis franchement, des gens qui ont acheté leur paquet de nouilles le samedi vont-ils revenir en acheter un le lendemain ? »

tiré du blog du Salon Beige

caissiere.jpg » J’ai, malheureusement, travaillé près de 15 ans dans la grande distribution. Je sais donc de quoi il en retourne.

A part quelques salariés, généralement jeunes, vrais célibataires, ou travaillant au SMIC sur 10, 15 ou 20 heures maximums, aucun n’a envie de travailler le dimanche et beaucoup supportent mal de travailler le samedi! Read More →